L’affirmation de soi

L'affirmation de soi c'est savoir exprimer son opinion, ses sentiments et ses besoins. C'est exprimer ce que nous ressentons. L'affirmation de soi est une attitude intérieure qui consiste à croire que nous avons une valeur. C'est le pouvoir d'agir face à ses besoins, à son environnement. (Extrait du guide d'animation "Mieux-être en tête" de CAP Santé Outaouais)

LES BIENFAITS D’UN COMPORTEMENT AFFIRMATIF

« Lorsque nous exprimons nos besoins, nos attentes, comment nous sentons-nous? »

  • Plus sûr de nous mêmes
  • La confiance en nous augmente

LES OBSTACLES À L’AFFIRMATION

Voici la description de 14 manières d’intervenir qui crée plus de confusion que d’aide et qui bloque la personne désireuse de parler.

Liste des 14 obstacles :

  • Donner des ordres, commander.
  • Avertir en menaçant.
  • Moraliser, prêcher.
  • Argumenter, convaincre avec de la logique.
  • Conseiller, apporter des solutions trop vite.
  • Juger, critiquer, blâmer, donner des noms.
  • Louanger, approuver.
  • Rassurer, excuser, prodiguer du « gros » support.
  • Jouer au psychologue, interpréter.
  • Faire une enquête, trop questionner.
  • Distraire, éviter, changer de sujet.
  • Taquiner, être sarcastique, prendre à la légère.
  • Comparer.
  • Mettre des mots dans la bouche de la personne.

LE MESSAGE EN «JE»

L’affirmation de soi par les messages en "JE". 

Un message en "JE" comporte trois éléments:

1. L’expression du comportement de l’autre;
2. L’expression du sentiment vécu par celui qui envoie le message;

Ceci demande que nous soyons en contact avec ce que nous vivons:
  * Capable de nommer nos sentiments.
  * Capable de nous exprimer à partir de nos sentiments.

3. L’expression de la conséquence, l’effet concret et tangible de ce comportement sur celui qui envoie le message.

QUAND JE ME SENS   PARCE QUE
Quand tu ranges ton linge dans le placard je suis réellement contente parce que je n’aime pas un placard en désordre.

 
   
Les messages dévalorisants

Message qui veut faire honte, contient un blâme, un jugement, un élément de ridicule, une critique.

1) Juger, critiquer, blâmer

Ex: Tu ne penses à rien, tu ne réfléchis pas.

2) Dire des noms, ridiculiser, faire honte

Ex: Tu es paresseux. On sait bien, monsieur se pense fin.

3) Interpréter, psychanalyser, diagnostiquer

Ex: Tu cherches seulement à attirer l’attention.

4) Faire la leçon, argumenter

Ex: Tu sais que ce n’est pas poli d’interrompre quelqu’un; les personnes bien élevées ne font pas ça.

LE MESSAGE EN «TU»

Les messages de solutions et les messages dévalorisants commencent habituellement par "Tu".

      Exemple: «Tu» devrais faire ceci...

                        «Tu» es méchant...

Effets de ces divers messages

Habituellement, ces messages peuvent amener l’autre:

  • à résister
  • à recevoir un message de non-intelligence
  • à se sentir frustré dans ses besoins
  • à se sentir coupable, à avoir du remords
  • à détruire son estime de soi
  • à se défendre rigoureusement
  • à se venger
  • à se sentir inférieure

Tous ces messages peuvent avoir des effets dévastateurs sur le développement de l’image et de l’estime de soi.

COMMENT DEVENIR PLUS AFFIRMATIF ?

  • Avoir une attitude fondamentale non blâmant à l’égard de soi
  • Observer son comportement
  • Évaluer sa capacité d’affirmation
  • Se donner des objectifs spécifiques
  • Faire une pratique simulée
  • Adopter une approche graduelle

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES
DANS L'APPRENTISSAGE À L'AFFIRMATION DE SOI

  • Être bien motivé à commencer à s’affirmer
  • Bien saisir la différence entre un comportement d’affirmation et un comportement d’agressivité
  • Adopter un rythme lent
  • Choisir des situations où je suis pratiquement assuré du succès: renforcement nécessaire pour continuer
  • Commencer à s’affirmer sur de petites choses qui peuvent se solder par un succès: éviter ainsi le découragement
  • Devant un échec subi, prendre le temps d’analyser soigneusement la situation et retrouver sa confiance

CAP Santé Outaouais, autorise la reproduction de ce texte.
Nous vous demandons, par contre, d’identifier la source ainsi :
Source : « Reproduit avec l'autorisation de CAP Santé Outaouais, www.capsante-outaouais.org ».


RÉFÉRENCES

J. Monbourquette

- Les cours de formation de parents, un outil privilégié en pastorale familiale
- Cours de communication parents-enfants, Guide de l'animateur. Université St-Paul à Ottawa