Les barrières à l’efficacité d'un groupe d'entraide

  • les préjugés;
  • les différences culturelles;
  • le manque de support;
  • la méfiance;
  • la mauvaise communication;
  • le milieu environnant.

L'efficacité d'un groupe d'entraide :
Point de repère

Voici certains points de repère pour évaluer l'efficacité d'un groupe d'entraide.

1. Les objectifs

Il faut se fixer un objectif principal et des objectifs spécifiques.

L'objectif principal est le suivant :

  • Regrouper des personnes ayant un vécu commun afin de développer l'entraide et de favoriser ainsi leur mieux-être tout en leur permettant d'exprimer leur vécu, leurs peines et leurs angoisses.

Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  • Susciter le partage d'expériences entre des personnes ayant un vécu commun.
  • Favoriser l'entraide à tous les niveaux et vraiment susciter le sentiment d'aider tout en étant aidé.
  • Permettre la rencontre de différentes personnes et ainsi favoriser la possibilité de nouvelles amitiés.
  • Permettre aux membres du groupe d'entrevoir de façon plus positive les difficultés avec lesquelles ils sont aux prises.

Les conditions indispensables à la participation efficace des membres

Le rendement d'un groupe repose en quelque sorte sur l'efficacité de la participation de ses membres.

La perception personnelle de la participation

Une perception positive de sa propre participation ainsi que de celle des autres membres constitue l'un des fondements de la participation efficace.

La compréhension des buts

La participation ne peut être efficace que lorsque les membres sont pleinement conscients que leurs contributions doivent s'orienter vers ce qui fera progresser le groupe.

Le désir d'adhésion

Le désir et l'intérêt de collaborer à la poursuite des buts constituent également une condition minimale à la participation efficace.

La présence et l'engagement

Non seulement la présence est-elle nécessaire, mais elle doit de plus témoigner d'un engagement qui se manifeste par la collaboration, la disponiblité et la discipline des membres.

La confiance en soi

L'insécurité et le manque de confiance en soi correspondent à des tensions inhibitrices qui entraînent la passivité. Inversement, lorsque les membres sont libérés de ces tensions, leur participation est plus efficace.

Les causes de non-participation des membres dans un groupe

Les raisons qui poussent des membres à ne pas participer dans un groupe peuvent être nombreuses et variées.

Les raisons qui concernent les membres du groupe

  •  La peur d'être jugé et évalué par un autre membre.
  • La peur de ne pas savoir s'exprimer clairement et de ne pas être compris.
  • Le sentiment d'être rejeté par les autres.
  • L'anxiété, le manque d'assurance, la timidité.

Les raisons qui concernent la façon dont l'animateur remplit ses fonctions

  • J'ai peur d'être jugé et évalué par l'animateur.
  • L'animateur ne voit pas que je veux parler.
  • L'animateur donne toujours la parole aux mêmes personnes ; il a des préférés.
  • Il prend toute la place et cela me bloque.
  • Il coupe la parole à ceux qui ne pensent pas comme lui.
  • Il est distant et se croit supérieur.
  • Il manque d'assurance pour animer.

Les raisons qui concernent les techniques

  •  Il n'y a pas de procédure, on ne sait quand intervenir.
  •  La dimension de la salle ne favorise pas l'ambiance.
  •  Le groupe est trop nombreux.
  • Au lieu de s'impliquer, on parle des autres.
  • Les décisions sont prises sans le consensus de tous.

Les responsabilités des membres dans un groupe d'entraide

Les responsabilités du participant seront les suivantes :

  • de concert avec les autres participants, définir les différentes règles régissant la confidentialité requise par le groupe et en assurer le respect;
  • respecter les sujets de discution choisis;
  • respecter le leadership que doit exercer l'animateur au sein du groupe;
  • s'impliquer personnellement afin de développer au sein du groupe un sentiment d'appartenance;
  • participer à certaines tâches relatives au bon fonctionnement du groupe.

Les droits des membres dans un groupe d'entraide

  • être informés et consultés dès le début sur les contenus, les buts, les modalités de fonctionnement et les règles du groupe;
  • avoir la possibilité d'exprimer un ensemble de pensées;
  • avoir la possibilité d'accéder à diverses responsabilités et tâches.