Les caractéristiques de la relation d'entraide

  • Dans un groupe d’entraide, les membres s’enrichissent mutuellement.
  • Notre perception de nous-même et de l’autre est positive.
  • Notre rapport se vit d’égal à égal.
  • Notre rapport est humain. Chacun demeure autonome et responsable de lui-même. Chacun assume les conscéquences positives et négatives de ses actes.

L'efficacité des groupes d'entraide

Ce que permet l’entraide sur le plan émotif et affectif

  • C’est un support pour surmonter les situations difficiles ou un état d’hésitation devant une décision à prendre.
  • L’entraide aide à comprendre les sentiments vécus et ainsi trouver le moyen de les traiter de façon constructive.
  • L’entraide permet de voir le côté positif des choses quand on vit des moments difficiles comme la peur, l’anxiété, le stress, les tendances suicidaires, ou autres.
  • L’entraide permet de vivre des émotions constructives telles que l’amour, la joie…
  • L’entraide favorise l’acquisition de la confiance et de l’estime de soi.
  • L’entraide permet de faire face à l’inconnu, de supporter le stress devant des situations inhabituelles.

Ce que permet l’entraide sur le plan intellectuel

  • L’entraide permet un partage de l’information et de la connaissance.
  • L’entraide permet de trouver des solutions à des problèmes personnels ou sociaux.

Ce que permet l’entraide sur le plan des décisions

  • L’entraide permet de prendre des décisions plus éclairées.
  • L’entraide permet de se voir soi-même tel qu’on est.

Les limites d'un groupe d'entraide

Faire partie d’un groupe d’entraide, ce n’est pas faire partie de la thérapie individuelle, ni de la thérapie de groupe. C’est plutôt venir rencontrer des gens qui ont un vécu semblable au nôtre pour exprimer certaines choses ou échanger sur des moyens efficaces de se prendre en main. En fait, ces rencontres peuvent venir compléter une démarche thérapeutique individuelle.

Une autre limite d’un groupe d’entraide, c’est que toute personne qui y participe doit être capable de se prendre en main. Le groupe doit soutenir ses membres mais il ne serait pas réaliste de s’attendre qu’il puisse prendre la place d’un intervenant dans la vie de la personne.

Rôle et règles d'un groupe d'entraide

Le groupe n’est pas seulement un rassemblement de personnes dans un même lieu. Il existe comme entité. En somme, le groupe a sa propre identité. Il possède une force et une énergie spéciales qui agissent sur chacun des membres. Et chaque membre est en droit d’attendre du groupe le soutien dont il a besoin dans sa démarche, dans la mesure où il participe lui aussi au soutien qui est donné.

Dans le groupe d’entraide, personne n’est obligé de parler. Une personne peut se contenter d’écouter et trouver que le groupe lui apporte beaucoup. Chacun doit décider par lui-même s’il prend la parole ou non.

De plus, les membres d’un groupe d’entraide prennent part aux rencontres tant et aussi longtemps qu’ils estiment que cela leur est utile. Ici aussi, c’est à chacun de décider par lui-même.

Mais pour que le groupe puisse atteindre ses objectifs, les membres ont à se soumettre à certaines règles précises.

  • La discrétion : Chaque membre s’engage à garder le secret sur ce qui est dit ou fait dans le groupe.
  • La ponctualité : Il est préférable d’arriver à l’heure et, dans la mesure du possible, de rester jusqu’à la fin de la rencontre.
  • La liberté : Personne n’est obligé de s’exprimer dans le groupe (voir ci-dessus).
  • Le non-jugement : Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises émotions ou questions. Tout ce qui est vécu est acceptable, pourvu que l’on parle de soi et non des autres.
  • Le partage : Le temps est réparti de manière à ce que tous ceux qui le veulent puissent s’exprimer. Il faut éviter les débats personnels.