Historique

L’organisme CAP Santé Outaouais ou Centre d’Activités Promotionnelles en santé a été officiellement incorporé en août 1990 et a commencé à livrer des activités dès 1991.  L’intention des fondateurs était de mettre sur pied un organisme qui œuvre à la promotion de la santé mentale, à la sensibilisation au mieux-être et à l’engagement des personnes et des communautés au maintien de leur santé mentale. Plusieurs membres fondateurs provenaient de la section hulloise de l’Association canadienne de santé mentale qui venait de se dissoudre.
À la même période, en réponse aux recommandations  du ROCSMO (Regroupement des organismes communautaires en santé mentale de l’Outaouais) qui suggérait à  la Régie régionale de la santé et des services sociaux de soutenir des mesures de création de groupes d’entraide, CAP Santé Outaouais décide  d’intégrer l’appui à la création de groupes d’entraide dans ses objectifs.

Dès lors,  notre organisme va  consacrer ses ressources à ce double axe d’intervention : des activités et programmes pour la promotion de la santé mentale et des activités et services pour le développement de l’entraide.

L’axe promotion de la santé mentale a débuté par une  campagne régionale de promotion de la santé mentale que nous coordonnons maintenant depuis 1991. Puis a suivi la réalisation d’une campagne triennale de sensibilisation au mieux-être qui ciblait les enfants, les aînés et  les jeunes adultes et qui nous a valu de remporter en 1995 une mention d’honneur du Ministre de la santé et des services sociaux du Québec. En 1996, nous avons ajouté à nos activité le programme de promotion des conduites pacifiques à l’école primaire  pour lequel nous avons gagné le Prix d’excellence du Ministre de la santé et des services sociaux en 2007 dans la catégorie organisme communautaire de prévention et promotion de la santé et du bien-être.

En matière de développement de l’entraide, nous publions en 1991 notre premier répertoire des groupes d’entraide. Au fil des ans, l’organisme a ajouté à ses activités,  des publications, des activités de formation, un site Internet suite au concours Hiérapolis remporté en 1998 et en 2002 la Journée du Mieux-être et de l’entraide.