Témoignage d'Entraide pères sans accès

Témoignage de Stéphane

Nous avons demandé à Stéphane, fondateur du groupe Entraide pères sans accès de nous parler de son expérience. Voici le texte écrit qu'il nous a livré, avec ses mots du cœur.

" Je suis un père de deux enfants dont je n'ai plus de contact depuis plus ou moins l'été 2001 à cause de l'aliénation parentale de mon ex-conjointe. J'ai dû surmonter plusieurs difficultés et aujourd'hui je peux dire que j'ai tourné la page mais pas avant d'avoir atteint le fond du baril. Les blessures ne sont pas guéries et la colère envers celle qui les a aliéné est toujours là mais la différence maintenant c'est que je réussis à vivre assez bien avec ce deuil qui est décrit comme étant pire que la mort et moins pire que le kidnapping. "

Q : Pourquoi as-tu voulu démarrer un groupe pour les pères séparés de leurs enfants?

" J'aurais beaucoup moins souffert si j'avais eu accès à un groupe avec des pères comme moi surtout pendant les 2-3 premières années sans mes enfants. J'ai maintenant 5 ans d'expériences autant du côté légal que survivant de ce genre de deuil. J'ai une satisfaction personnelle à donner / aider les gars que je peux à surmonter leurs obstacles comme j'aurais voulu avoir de l'aide au moment où j'en trouvais pas. "

Q : Quels sont les aspects positifs que le groupe peut apporter aux pères de la région? Quel est le but du groupe?

" Il y en a plusieurs. Les aider à éviter le suicide comme choix.

Permettre aux pères de s'exprimer et de se sentir moins seul. Aussi les aider à naviguer un peu dans le système légal là ou je peux. Les encourager à continuer dans la bonne voie en faisant des bons choix par rapport à leur ex-conjointe, la loi, leur santé physique et mentale.

Les référer à d'autres ressources - soit pour l'aspect légal, pour la violence, pour la dépression, pour le médical et autres. Les pères peuvent bénéficier de conseils afin de mieux gérer leurs attentes, de façon plus réaliste, dans un système qui favorise encore beaucoup les femmes pour la garde. "

Q : Qu'est-ce qui distingue le groupe des autres groupes existants pour les pères séparés de leurs enfants?

" Nous sommes dans la région de l'Outaouais (accessible) et je crois que nous sommes uniques pour l'instant. "

Q : Quel est le déroulement des soirées du groupe d'entraide?

" Un accueil sympathique, le sommaire de l'expérience vécu d'un nouveau membre (aux choix). Selon le vécu, juste de l'écoute active et/ou du coaching légal, des conseils pour remonter le moral, des conseils de santé physique et autres. "

Q : Quel sentiment éprouves-tu lorsque tu aides d'autres pères à mieux traverser cette épreuve?

" Souvent de légères frustrations parce que les pères veulent juste traiter une crise particulière sans aller plus loin causant souvent des crises additionnelles. Je ressens toujours de la satisfaction d'avoir fait mon possible pour aider un autre père comme moi, et ce sans avoir ignoré mes propres besoins et ma nouvelle vie. "

Q : Quel message voudrais-tu passer aux pères qui vivent la même situation que toi?

" C'est cliché mais "lâche pas" - tu peux réussir à surmonter la perte de tes enfants et retrouver le bonheur sans eux. "

 

Vous aimeriez en savoir davantage sur le groupe Entraide père sans accès? Vous connaissez une personne qui pourrait être intéressée par ce groupe? Téléphonez au 819-771-2277.

Un beau merci à Stéphane d'avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Propos recueillis par Valérie Paquette

Adjointe-administrative de CAP Santé Outaouais

Septembre 2006