Témoignage d'André

Entrevue avec André, qui participe sur une base régulière depuis un an aux rencontres du groupe de soutien La Battuta.

" Je suis arrivé à la Battuta pour des raisons d'ordre professionnel et personnel. Dans ma pratique de psychologue, je rencontre beaucoup de gens en souffrance, mais finalement sur le plan professionnel, je suis assez isolé. J'avais entendu parler de la Battuta par une collaboratrice, Odile que je connais depuis 2002 et qui m'as été présentée par une psychothérapeute. Odile anime des séances avec l'outil Triplium. Je l'invite d'ailleurs à mon bureau à animer avec mes clients des séances avec le Triplium. Odile m'avait parlé de ce nouveau groupe et mentionné qu'il portait sur la résilience. Je suis donc venu aux rencontres de la Battuta parce que je cherchais à donner un sens additionnel à ma pratique professionnelle de psychologue et à ma vie personnelle. Je voulais apprendre ce qu'est la résilience et réviser ces concepts pour m'en servir tant sur le plan personnel que professionnel. J'ai découvert dans la Battuta un lieu accessible, peu coûteux et y participer me permet de côtoyer des gens riches de cœur et qui sont nourrissants pour l'âme. "

André est un professionnel qui ne cherche pas à étaler son savoir. Il se reconnaît lui-même comme une personne humble. Il a même invité quelques-uns de ses clients à venir aux rencontres du groupe La Battuta. Lorsque questionné sur comment sa présence est accueillie au groupe, André répond que cela ne cause pas de difficultés, ni pour ses clients ni pour les autres. À part les personnes fondatrices du groupe et ses clients qui savent qui il est, il ne voit pas la nécessité de dire aux participants qu'il est psychologue. André reconnaît le soutien qu'un groupe peut apporter. Il a lui-même fait partie du groupe Réseau Hommes Québec entre 1989 et 1994, à l'époque où il travaillait aux Îles-de- la- Madeleine et puis ici en Outaouais de 1995 à 1999. Puis auparavant du temps de son adolescence, André a fait partie de groupes charismatiques de prière. " C'était une période glorieuse et j'apprenais à développer mon humilité et ma foi ".

" À mon bureau, je travaille avec des clients en dépression et burn-out principalement dans le cadre du Programme d'aide aux employés. Je les vois en général pour 5 ou 6 rencontres. . Je travaille avec eux 3 notions : soutien, réénergisation et inspiration. La résilience s'inscrit très bien dans mon approche. La Battuta m'a aidé à renforcer en moi cette conviction que nous sommes responsables de l'aboutissement où nous voulons aller ".

Quand je lui demande s'il voit les bienfaits du groupe chez ses clients, il répond : " De façon générale, j'ai remarqué dans leurs propos qu'ils sont moins victimes de leur vie. " Et là André passe au nous : " Nous venons chercher des outils de réflexion, nous les expérimentons, y trouvons de l'écoute, prenons conscience de nos besoins, de nos difficultés et nos espoirs. Le groupe sert de tremplin vers une plus value dans notre vie."

Nous terminons l'entrevue avec des questions sur ses loisirs, lui qui travaille 10 heures par jour et a vu l'an passé près de 200 clients. " J'arrête l'été, de juillet à septembre et là je me repose dans la nature, à mon chalet où je fais du canot, kayak, de la contemplation et reçoit des amis ".

Propos recueillis par Monique Pellerin

Directrice de CAP Santé Outaouais

Avril 2008