À propos de nous

CAP Santé Outaouais est un organisme communautaire à but non lucratif.  Bien implanté dans la région depuis plus de 30 ans, CAP Santé Outaouais est voué à la promotion de la santé mentale auprès de la population de l’Outaouais.

L’organisme est géré par un Conseil d’administration composé de membres de la communauté afin d’assurer à la fois pertinence et reddition de comptes.

Nos employés sont des personnes de coeur qui s’investissent à la réussite de la mission.

CAP Santé Outaouais est membre de la TROCAO, du ROCSMO et du MSMQ.

L'équipe

Notre Conseil d'administration

Lucie Morin

Présidente

Lucie Morin est une passionnée de l’être humain. Résilience et compassion font partie de ses plus grands apprentissages.

Avec un Baccalauréat en sciences humaines du Collège bilingue Glendon de l’Université York et un certificat en enseignement de l’Université de Montréal, Lucie entreprend une carrière de plus de 35 années dans divers domaines d’activités tels que les relations de travail, le contentieux et le syndicat de la fonction publique fédérale. Parallèlement à son travail, Lucie obtient en 2016 sa certification de Coach professionnelle avec Coaching de gestion et devient membre de la International Coach Federation. Depuis, elle poursuit ses formations et accompagnements en relation d’aide et mieux-être.

C’est lors de l’événement Journée du mieux-être et de l’entraide (2017) organisé par CAP Santé Outaouais que Lucie débute sa collaboration auprès de l’organisme. Ayant été elle-même proche aidante, elle a présenté son atelier «Rebondir avec force et courage» destiné aux proches aidants et autres groupes de soutien – Société d’Alzheimer de l’Outaouais, La Table autonome des aînés des Collines, Maison Gilles-Carle de Brome-Missisquoi. Lucie participe également aux Campagnes de promotion de la santé mentale 2021 et 2022, organisée par CAP Santé Outaouais et ses partenaires, et anime des ateliers virtuels sur le thème «Ressentir, c’est recevoir un message», et « Choisir, c’est ouvrir une porte », parmi les sept (7) Astuces pour une bonne santé mentale du MSMQ.

Membre de CAP Santé Outaouais depuis 2017, vice-présidente du Conseil d’administration depuis 2019 et en 2022, élue Présidente, Lucie continue d’apporter son
appui à l’organisme ayant toujours à cœur le bien-être de sa communauté.

Maxime
Emond-Larocque

Vice-président

La grandeur d'un homme ne se mesure pas à la richesse qu'il acquiert mais à son intégrité et à sa capacité à affecter positivement les gens autour de lui.

Bob Marley

Denise
Desjardins-Labelle

Trésorière

Originaire de l’Outaouais, Denise Desjardins-Labelle a œuvré dans le secteur de l’éducation. De 1964 à 2001, elle a rempli des fonctions d’enseignante, de conseillère pédagogique et de directrice d’établissement scolaire.

Elle détient un brevet d’enseignement (1964), un baccalauréat en sciences sociales (1994) concentration sociologie et études des femmes de l’Université d’Ottawa et une maîtrise en travail social (2009) de l’Université du Québec en Outaouais.

Retraitée de l’éducation, de 2003 à 2010, elle coordonne les activités d’organismes multisectoriels. Ces derniers forment le Comité des Partenaires du secteur Aylmer de la ville de Gatineau. Sous la direction de Denis Bourque elle publie, en 2010, le développement de ce projet : Le soutien professionnel au projet Écoles et milieux en santé comme stratégie de développement des communautés.

De 2001 à ce jour, elle est active comme bénévole de diverses façons : au Centre Mechtilde (2000-2010), à l’Association des directeurs et directrices d’établissements d’enseignement retraités (2004-2017), comme accompagnatrice de voyages pour l’Association des retraitées et retraités de l’éducation (2001-2015), Traditours (2015-2020), et depuis 2019, comme membre du Conseil d’administration de CAP Santé Outaouais.

Rachel Larocque

Administratrice

Richard Smith

Administrateur

Francine Trépanier

Administratrice

Poste vacant

Nos employés

Isabelle Côté

Directrice Générale

Isabelle est bachelière en psychoéducation de l’Université du Québec en Outaouais. Ses intérêts dans le domaine professionnel sont de travailler dans l’ouverture, l’authenticité, l’entraide et l’engagement des individus et des collectivités. 

Elle a travaillé comme intervenante en justice alternative auprès des adolescents et en violence conjugale auprès des femmes et de leurs enfants. Elle travaille depuis plus de 25 ans à CAP Santé Outaouais et a contribué principalement au développement du programme de promotion des conduites pacifiques à l’école primaire et d’un projet de communauté pacifique par la mobilisation citoyenne. Isabelle est la directrice générale de l’organisme.

Yanick Maurice

Agent de Programmes

La psychologie, la sociologie et le développement personnel font partie des sujets qui le passionnent.

Son bagage de connaissance comprend entre autres un Certificat universitaire en animation de groupe et un Baccalauréat en psychologie de l’Université du Québec en Outaouais. Il a eu le privilège de travailler comme intervenant auprès de personnes atteintes de maladies mentales, comme éducateur spécialisé auprès des personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme, ainsi que dans le milieu scolaire.

Claudia Forget

Agente de Programmes

L’empowerment des groupes et des communautés est au cœur de ma pratique.

La lunette ethnoculturelle teinte mon regard. L’appartenance sociale et culturelle ancre les racines de mes valeurs. L’intervention par les pairs, par le développement d’approche novatrice inspire et exprime mes élans.

L'approche

Promouvoir la santé mentale et le mieux-être des personnes et des collectivités.

Des personnes et des collectivités engagées activement dans la recherche de leur mieux-être.

CAP Santé Outaouais s’est doté d’un plan stratégique 2017-2020, qui a ensuite été prolongé jusqu’en 2022. 

Notre objectif stratégique : Devenir la référence régionale en promotion de la santé mentale  

Nos stratégies :  

  • Maximiser les opportunités avec le Mouvement Santé mentale Québec (MSMQ)   
  • Élaborer une stratégie de communication (Qui? Quoi? Comment?)  
  • Créer un réseau d’agents multiplicateurs/d’ambassadeurs  
  • Élaborer un plan pour assurer des sources de financement continues  
  • Développer une vie associative dynamique  
  • Revoir notre offre de services pour l’entraide et pour le Projet Pacifique

À CAP Santé Outaouais, nous définissons la promotion de la santé mentale comme l’ensemble des actions qui visent à augmenter les capacités des personnes à se sentir bien et en équilibre, ainsi qu’à mettre en valeur, améliorer et maximiser le mieux-être vers une bonne santé. Les actions passent aussi par la capacité des communautés elles-mêmes à favoriser des milieux qui facilitent ce mieux-être.    

À CAP Santé Outaouais nous privilégions le développement des compétences sociales et relationnelles des personnes et le renforcement du tissu social et de l’entraide. Nous ciblons l’ensemble de la population.

La croyance dans le potentiel humain  

  • En reconnaissant et valorisant les capacités et les forces des personnes et des organisations 
  • En utilisant une approche égalitaire et respectueuse envers les personnes et les organisations 

L’empathie  

  • En créant avec les personnes et les organisations des liens basés sur l’écoute bienveillante, la confiance et le respect  
  • En utilisant une approche d’ouverture et de non-jugement 
  • En s’assurant de bien comprendre les besoins des personnes et des organisations 
  • En veillant à respecter le rythme des personnes et des organisations, leurs limites et leur désir de changement 

L’engagement volontaire  

  • En invitant les personnes et les organisations à faire des choix libres et décider elles-mêmes ce qui leur convient 
  • En accueillant leurs choix et capacité d’engagement 
  • En communiquant de façon claire aux personnes et aux organisations les responsabilités liées à leur engagement 
  • En soutenant les personnes / organisations qui s’engagent et leur offrant des moyens pour qu’elles réalisent leur objectif 

Des actions durables et pertinentes  

  • En utilisant de façon responsable les ressources de l’organisme 
  • En privilégiant la réflexion et l’action en profondeur 
  • En établissant des liens solides et authentiques avec les personnes et les organisations 
  • En choisissant des approches rigoureuses qui ont un impact 

La synergie  

  • En contribuant à un leadership de type catalyseur 
  • En veillant à maintenir un espace relationnel co-responsable et co- créatif avec les acteurs (partenaires, collaborateurs…) 

La philosophie d’intervention comprend les principes fondamentaux de nos actions et de nos pratiques en promotion. 

En continuité avec nos valeurs, nous faisons en sorte que nos actions et les projets que nous développons ou auxquels nous collaborons sont basés sur les principes suivants :  

  • l’autonomie des personnes  
  • l’empowerment des personnes et des communautés  
  • l’engagement responsable et volontaire des personnes, des organisations et des communautés   
  • l’action en partenariat 

En d’autres mots, nous travaillons à promouvoir la santé mentale et le mieux-être des personnes et des collectivités avec ceux et celles qui veulent agir maintenant et sont prêts à s’y engager.

Historique

CAP Santé Outaouais est fondé au début des années 1990 par des personnes bienveillantes qui veulent mettre en avant plan la santé mentale comme une ressource commune à maintenir et améliorer. L’organisme s’engage au développement de stratégies et de pratiques qui favorisent la santé et le mieux-être de la population. Voici au fil des ans comment l’organisme évolue et concrétise son engagement jusqu’à aujourd’hui.

Incorporé en 1990, l’organisme commence ses activités en 1991. Les membres de ce groupe fondateur provenaient de la communauté et encore aujourd’hui, les membres du conseil d’administration sont issus de la communauté. Certains avaient été actifs au sein de la section hulloise de l’Association canadienne de santé mentale maintenant dissoute.

À la même période, le ROCSMO (Regroupement des organismes communautaires en santé mentale de l’Outaouais) recommande à la Régie régionale de la santé et des services sociaux de soutenir des mesures de création de groupes d’entraide. CAP Santé Outaouais décide alors d’intégrer le volet « entraide » à son mandat et crée le Répertoire des groupes d’entraide et de soutien de l’Outaouais.

Historique des rapports entre CAP Santé Outaouais et les groupes d’entraide et de soutien

Les premiers groupes recensés par CAP Santé Outaouais au début des années 1990 étaient surtout reliés aux problématiques et maladies mentales. Il s’agissait de groupes d’entraide autonomes bénévoles et des groupes de soutien autonomes bénévoles. CAP Santé Outaouais offrait à ces groupes hébergement dans ses locaux et visibilité dans son répertoire.

Par la suite, des nouveaux groupes sont apparus pour des problèmes de santé physique ou autres difficultés de vie. La frontière s’amenuisant entre la santé mentale, la santé physique et le mieux-être, CAP Santé Outaouais décide d’élargir ses critères et d’accueillir ces nouveaux groupes d’entraide et de soutien bénévoles autonomes et leur offre visibilité, support et hébergement.

À cette même époque, plusieurs groupes d’entraide nés à la fin des années 80 se sont transformés et incorporés en association ou organisme sans but lucratif tout en conservant leurs activités d’entraide et de soutien. Certains de ces organismes ont développé des groupes de soutien animés par leurs intervenants. D’autres organismes ont continué de compter sur leurs bénévoles pour animer des groupes de soutien. CAP Santé Outaouais a alors décidé de s’ajuster à cette nouvelle réalité et proposé aux groupes liés aux organismes une variété de services qui demandent un niveau de support moindre que ceux offerts aux groupes bénévoles autonomes.

La première identité graphique pour représenter l’organisme présente une image qui symbolise un voilier quittant le quai vers une nouvelle destination.  Le choix du numéro de téléphone suit d’ailleurs la thématique – numéro d’ailleurs toujours utilisé aujourd’hui : 771-CAPS

Tous les efforts sont orientés vers la promotion de la santé mentale et l’entraide. La première campagne de promotion vise les jeunes et a pour thème « C’est dans la tête que ça se cultive ». Puis, suit la réalisation d’une campagne triennale de sensibilisation au mieux-être ciblant les enfants, les aînés et les jeunes adultes et qui nous a valu de remporter en 1995 une mention d’honneur du ministre de la Santé et des services sociaux du Québec.

Chaque année depuis, CAP Santé Outaouais chapeaute la tenue d’une campagne de promotion de la santé mentale au printemps, au courant des semaines menant à la Semaine nationale de santé mentale (début mai).

CAP Santé Outaouais met sur pieds différentes initiatives : tournée des clubs d’âge d’or, conférences, Salon du Mieux-être de l’Outaouais, ateliers, capsules santé, guides, matériel promotionnel, cahiers d’activités, etc. On participe aussi à la Semaine nationale de la santé mentale, à la journée « Richard Laurendeau », au Festival de la santé en Outaouais et à d’autres initiatives connexes.

L’intérêt se fait rapidement sentir et les conférences des « Lundis de CAP Santé » rassemblent plus d’une centaine de personnes à chaque fois. On élabore alors des formations sur les thèmes les plus populaires : l’entraide, l’affirmation de soi, l’écoute active, l’animation de petits groupes (ex. groupes d’entraide).

CAP Santé Outaouais met sur pied un programme qui deviendra une pierre angulaire de l’organisme : les « Conduites pacifiques ». Ce programme amène les élèves d’une école et les enseignants et intervenants à développer des comportements pacifiques tels que la gestion des conflits de façon pacifique. Ce programme permet de former des élèves-médiateurs et d’accompagner l’école afin qu’elle intègre ces façons de faire et que les conduites pacifiques deviennent partie prenante de la culture autant pour les élèves que le personnel. Au cours de cette périodes, le programme a été intégré dans six (6) écoles, et bien d’autres s’ajouteront au fil des années.

CAP Santé Outaouais reçoit une mention d’honneur du Prix Persillier-Lachapelle en 1996. Prix d’excellence du réseau de la santé et des services sociaux, ce prix est remis aux personnes consacrées au développement et à l’amélioration des services offerts dans le domaine de la santé et des services sociaux.

Les projets ne manquent pas. CAP Santé Outaouais travaille de près avec plusieurs partenaires, dont Tel Aide, pour la mise sur pied d’un site web « Météo mentale.org ». L’organisme coordonne aussi une concertation régionale pour l’édition 1999 de la Semaine de la promotion de la vie et de la prévention du suicide.

En 1998, le site web de CAP Santé Outaouais remporte le concours Hiérapolis. Le site présente entre autres le Répertoire des groupes d’entraide et de soutien et donne aux groupes une page de visibilité.

Plusieurs projets se mettent en marche dont des projets de téléséries et de webséries. CAP Santé Outaouais organise un Salon de l’entraide regroupant la plupart des groupes d’entraide et de soutien (2001-2002-2003).

En 2002, la première Journée du Mieux-être et de l’entraide s’organise dans le cadre de la Semaine nationale de santé mentale. Les activités incluent des conférences et des ateliers, en plus d’un espace d’expositions de kiosques pour faire connaître les groupes d’entraide et de soutien. En 2004, cette Journée sera déplacée en février et remplacera le Salon de l’entraide.

En 2003, un nouveau logo est adopté présentant des rayons de soleil qui illuminent CAP Santé Outaouais et rayonnent bien au-delà.

Les Campagnes de promotion de la santé mentales regroupent des activités en tous genres et font appel à plusieurs partenaires : étudiants en design, entrepreneurs, organismes, etc. Lors de la Semaine nationale de la santé mentale, des ateliers et des conférences touchent les organismes et la population.

Pour souligner le 15e anniversaire de l’organisme, CAP Santé Outaouais rassemble des organismes présentant des kiosques d’information, offre des ateliers et un souper-conférence. On assiste aussi au début du Journal de nouvelles qui est distribué aux membres et aux abonnés du site internet et permet aux groupes d’entraide et de soutien de faire connaître leurs activités.

Le site internet attire de plus en plus de visiteurs et le Programme des écoles certifiées pacifiques a le vent dans les voiles. Les journées récompenses pour les jeunes médiateurs du Programme sont remarquées par les médias de la région.

CAP Santé Outaouais remporte le Prix Excellence 2007 du ministère de la Santé et des services sociaux dans la catégorie « Prévention, promotion et protection de la santé et du bien-être » réservé aux organismes communautaires et doté d’une bourse de 20 000 $.

CAP Santé Outaouais reçoit de plus une reconnaissance spéciale au gala régional du réseau de la santé et des services sociaux pour son rayonnement suite à l’obtention du Prix Excellence. La même semaine, la directrice générale Mme Monique Pellerin est nommée Personnalité de la Semaine par le journal LeDroit. Cette distinction génère de l’intérêt médiatique et Mme Pellerin est invitée au gala hommage de Radio-Canada.

En 2009, un nouveau programme voit le jour. En effet, c’est le début du projet de Quartier pacifique et sécuritaire avec la Maison communautaire Daniel-Johnson. Ce Projet mise sur la mobilisation des acteurs dans le quartier et le développement de comportements prosociaux afin d’augmenter le sentiment de sécurité des résidents. Le concept dépend de la participation citoyenne et de l’engagement de tous au respect, à la tolérance et à la résolution de conflits.

En 2011, CAP Santé Outaouais refait son site Internet, son architecture et son interface. Il crée sur le site des forums pour les groupes d’entraide et de soutien bénévoles et autonomes. La nouvelle architecture a pour effet de remplacer les pages personnalisées pour les groupes par un espace de texte dans le répertoire en ligne. Peu de temps après, CAP Santé Outaouais crée sa page Facebook (2012).

L’occasion est mûre pour développer un nouveau logo spécial « 20 ans » dans lequel on retrouve les mêmes couleurs et les mêmes rayons de soleil, mais on y ajoute des personnages en mouvement au cœur du « 0 », donc au cœur de nos activités depuis 20 ans.

CAP Santé Outaouais continue de faire campagne pour la promotion de la santé mentale mais ne produit plus ses propres produits promo pour la Semaine nationale de la santé mentale depuis 2010, préférant utiliser ceux développés par l’Association canadienne de santé mentale. L’organisme continue cette pratique encore aujourd’hui en participant aux efforts du Mouvement Santé mentale Québec.

En 2015, de nombreux changements se dessinent. D’abord, Monique Pellerin prend sa retraite et Isabelle Côté devient la nouvelle directrice générale. Le Mouvement Santé mentale Québec prend son envol en se dissociant de l’Association canadienne pour la santé mentale – Division du Québec qui avait pour objectif principal d’améliorer le sort des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale et de lutter contre les préjugés à l’égard de la maladie mentale. Le Mouvement souhaite plutôt mettre l’accent sur la promotion et la prévention de la santé mentale, ce qui est mieux aligné à la mission de CAP Santé Outaouais. L’organisme devient officiellement membre du MSMQ représentant l’Outaouais.

Il est intéressant de remarquer qu’après plus de 30 ans d’existence, CAP Santé Outaouais a « gardé le cap »! L’organisme demeure axé sur la promotion de la santé mentale et l’entraide. Cette constance lui a permis d’avancer, de rayonner et de vivre de grands changements tout en canalisant ses efforts envers la santé et le mieux-être.

La pandémie qui marque ce début de décennie modifie certaines façons de faire : l’arrivée du télétravail, la formation virtuelle à l’aide de la plateforme zoom, des outils virtuels pour les groupes d’entraide et de soutien, etc. La Campagne de promotion de la santé mentale en Outaouais a eu lieu chaque année, à l’exception du printemps 2020, quand notre monde a été mis sur pause. L’organisme a tout de même utilisé ce temps pour revoir certains aspects administratifs, développer de nouvelles formations, créer un nouveau site web et se donner une nouvelle image de marque!

La nouvelle image apporte un nouveau mouvement au logo en représentant CAP Santé Outaouais au centre d’un soleil qui rayonne vers l’extérieur, comme des vagues concentriques qui s’éloignent vers l’infini. Les rayons sont représentés par plusieurs cercles : autant de personnes, de projets, d’idées et d’initiatives qui touchent l’autre. Plusieurs éléments graphiques dérivés s’ajoutent au logo et le matériel promotionnel est complètement réinventé.

Les nouvelles couleurs :

  • Le jaune orangé réfère au dynamisme, à l’innovation et à la créativité. Là où le jaune suggère la bienveillance et la joie, l’orangé apporte la vitalité et le bonheur.
  • Le blanc est le signe de la simplicité, de la santé et de la paix.
  • Enfin, le violet représente la spiritualité, l’introspection, la vérité et l’authenticité.

En mars 2022, le Répertoire des groupes d’entraide et de soutien est complètement revu et amélioré en même temps que la modernisation du site web de CAP Santé Outaouais.

Le 13 mars 2022 marque la célébration de la première Journée nationale de promotion de la santé mentale positive. Cette journée rappelle le début de la pandémie qui a porté l’enjeu de la santé mentale à l’avant plan des préoccupations sociales et même médiatiques. La Journée vise à diminuer la confusion entre santé mentale et maladie mentale et à ouvrir le dialogue autour de la question de la santé mentale. Elle est entièrement dédiée à l’importance d’améliorer les conditions favorables à la santé mentale.

Cette Journée marque dorénavant le début de la Campagne de promotion de la santé mentale en Outaouais qui s’étend jusqu’au début mai lors de la Semaine nationale de santé mentale.

Rapports d'activités annuels

La préparation du rapport d’activité annuel fait partie des responsabilités de l’administration de CAP Santé Outaouais. C’est un outil important qui permet de présenter les faits saillants de CAP Santé. Il est présenté aux membres lors de l’assemblée générale annuelle qui se tient habituellement en juin. Les trois derniers rapports vous sont rendus disponibles ici.

Faire un don

Faire un don à CAP Santé Outaouais, c’est confirmer votre engagement et votre soutien envers notre mission et notre rôle de rassembleur pour le mieux-être en Outaouais.

Comment contribuer financièrement? 

Votre geste peut se traduire par un don mensuel, annuel ou dédié à un programme spécifique. Plusieurs occasions de partenariat sont aussi possibles au courant de l’année. Un reçu pour fins d’impôt est émis pour tout don de plus de 20$.

Canadon est l’organisme de confiance que nous avons choisi pour accueillir votre don en ligne.

Devenir membre

L’idée d’être membre de CAP Santé Outaouais vous intéresse?

Sachez que devenir membre c’est :

  • confirmer votre engagement à l’organisme et ses valeurs
  • appuyer de façon personnelle notre mission et notre rôle de catalyseur de la santé mentale positive
  • exprimer votre soutien pour le mieux-être individuel et collectif de l’Outaouais **

 

En tant que membre :

  • vous avez droit de participer et de voter lors de notre assemblée générale annuelle tenue habituellement en juin
  • vous avez la possibilité de siéger sur notre Conseil d’administration formé de sept (7) membres (les administrateurs ont un mandat renouvelable de un ou de deux ans)
  • vous recevrez des communications réservées aux membres

 

** Veuillez noter que l’adhésion est réservée aux résidents de l’Outaouais (personnes habitant la région administrative 07). Un frais d’adhésion annuel de dix dollars ($10) s’applique.

Foire aux questions

CAP Santé Outaouais ou Centre d’Activités Promotionnelles en santé mentale de l’Outaouais est un organisme sans but lucratif bien implanté dans la région et géré par un conseil d’administration élu. Notre mission vise à promouvoir la santé mentale et le mieux-être des personnes et des collectivités de l’Outaouais.

Pour l’Organisation mondiale de la santé, la santé mentale est « un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté » (OMS, 2007). 

Le Mouvement santé mentale Québec ajoute que « C’est un équilibre dynamique entre les différentes sphères de la vie : sociale, physique, spirituelle, économique, émotionnelle et mentale ».

À CAP Santé Outaouais, nous parlons beaucoup de mieux-être pour décrire la bonne santé mentale, ou ce qu’on nomme parfois la santé mentale positive.  Nous utilisons donc le terme mieux-être plutôt que les termes santé mentale parce qu’il y a encore beaucoup de confusion. Les mots « promotion de la santé mentale » sont souvent employés à tort pour décrire des actions et des mesures qui visent non pas à augmenter la BONNE santé mais à traiter les troubles et maladies mentales.

Dans les années 1980, la promotion de la santé visait la bonne santé physique. Une saine alimentation, de l’exercice, un bon sommeil, éviter de fumer, bref nous avons défini ce qu’était l’hygiène de vie. Nous avons aussi pris conscience, comme société, de l’importance de la santé physique pour soi mais aussi pour la croissance optimale de nos enfants, une vie active, de saines relations et la participation à la collectivité.

Aujourd’hui, nous prenons conscience que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique, c’est pourquoi nous parlons de santé globale et de mieux-être. En plus d’une bonne hygiène de vie, nous devons être vigilant et viser un équilibre optimal entre les différentes sphères de sa vie : sociale, physique, spirituelle, économique, émotionnelle et mentale.

Devenir membre c’est adhérer à la mission et aux objectifs suivants :

  • Promouvoir le mieux-être des personnes et des collectivités;
  • Informer, documenter et outiller la population en matière de santé mentale;
  • Améliorer la qualité de vie et le mieux-être des membres de la communauté;
  • Susciter l’intérêt et appuyer des personnes et des communautés dans leurs efforts vers l’amélioration ou le maintien de la santé mentale.

Devenir membre c’est aussi exercer les pouvoirs suivants lors de l’assemblée générale des membres :

  • Élire les membres du conseil d’administration;
  • Prendre part aux orientations de l’organisme;
  • Recevoir le rapport d’activités et le rapport financier;
  • Ratifier les amendements aux règlements.

CAP Santé Outaouais travaille à améliorer ses services et accroître son rôle de catalyseur au sein du réseau et de la population de l’Outaouais pour un mieux-être individuel et collectif par la sensibilisation, l’information et la formation.  Grâce aux dons reçus, CAP Santé Outaouais peut élargir la portée de son offre. 

Concrètement, cela pourrait se traduire par : 

  • L’identification et la formation d’agents multiplicateurs sur tout le territoire  
  • Le maintien d’une présence virtuelle encore plus vivante  
  • Des ressources humaines accrues pour de l’accompagnement de collectivités/groupes 
  • Augmenter la capacité du programme pacifique comme outils pour des conduites pacifiques  
  • Favoriser la mobilisation citoyenne pour des quartiers pacifiques et sécuritaires 
  • Une augmentation et une diversification des formations, ateliers et interventions directes

Vers la section « Faire un don »

L’entraide, c’est une aide naturelle et gratuite que des personnes se donnent pour surmonter leurs difficultés, faire face aux problèmes auxquels elles sont confrontées dans leur vie. 

L’entraide, c’est l’action de s’aider les uns les autres, c’est choisir de partager. Grâce à l’entraide, on peut trouver ses propres solutions. 

La maladie, le divorce, la mort d’un être cher, par exemple, sont des situations difficiles qui nous affectent tous un jour ou l’autre. 

Avoir quelqu’un avec qui partager ses émotions apporte un soutien qui peut nous aider à surmonter nos chagrins et à trouver nos propres solutions.

Vers la page « Entraide ».

Un groupe d’entraide est un regroupement de personnes qui s’aident les unes les autres à s’adapter à leurs difficultés ou à changer certains comportements ou certaines habitudes, de manière à avoir une existence plus satisfaisante. 

Les personnes qui se joignent à un groupe d’entraide le font dans l’intention de s’aider elles-mêmes mais, par surcroît, l’entraide leur permet d’aider d’autres personnes qui ont un vécu semblable au leur.  

Un groupe de soutien est un groupe ouvert, un endroit où les personnes vivent un partage d’émotions avec d’autres personnes qui vivent des situations semblables et s’offrent du soutien mutuel sans crainte de jugement.

Je peux me joindre à un groupe si je suis moi-même aux prises avec une situation précise ou encore si je traverse une période difficile. 

Je peux aussi me joindre à un groupe si je suis affecté par la situation ou le comportement d’un membre de ma famille ou d’un proche. 

Consultez notre Répertoire pour connaître les groupes existants, ou visitez la section Entraide de notre site web.

Visitez notre page sur l’Entraide.

Contactez CAP Santé Outaouais (info@capsante-outaouais.org) qui vous guidera et vous accompagnera dans vos démarches. 

En communiquant avec CAP Santé Outaouais.  Voir aussi notre section dédiée au Projet pacifique. Discutez-en avec la direction de votre école pour voir si ce genre de projet s’aligne à leurs projections. Le Projet pacifique exige un engagement à long terme et une volonté d’intégrer les conduites pacifiques de façon durable.

Voir notre section dédiée au Quartiers pacifiques et sécuritairesVeuillez SVP nous contacter pour plus d’information.

CAP Santé Outaouais offre certaines formations en personnes et d’autres par vidéoconférence (zoom).  Veuillez vous référer à notre section Formations pour plus de détails.

Note au lectorat :

La forme masculine utilisée par endroits dans le texte vise à simplifier la lecture. Elle se veut inclusive et désigne les personnes de toutes les identités de genre.

Infolettre

Inscrivez-vous à notre Infolettre mensuelle et restez à l’affût de nos activités et dernières nouvelles.