Infolettre juillet 2024

Partagez l'Infolettre

Se reposer du stress

Ne rien faire permet à notre corps et à notre cerveau de se reposer. Dans le train-train quotidien, nous sommes constamment sollicités et nous faisons face à plusieurs sources de stress auxquelles notre corps réagit fortement. Et à la longue, cette réaction peut venir affecter négativement différentes sphères de notre vie.

Je vous entends dire « ah, les petits stress de la vie, rien de grave ». Mais sachez qu’il n’y a pas de petit ou grand stress. Notre réponse aux stress peut varier en intensité, ainsi que les émotions qu’ils suscitent, mais face à un stress, notre corps réagit toujours de la même façon, et ce, depuis des millénaires. C’est ce qui a permis à la race humaine de survivre jusqu’à maintenant.

En fait, les individus qui étaient capables de détecter une menace et d’y répondre rapidement avaient plus de chance de survivre que les autres, et ont ainsi transmis ces traits à leurs descendants. Et ce phénomène est en place depuis des millénaires, c’est la loi de la sélection naturelle de Darwin1.

Ainsi, le cerveau humain est devenu expert à repérer les menaces. Que ce soit pour affronter un lion enragé ou les insultes du beau-frère, le cerveau ne fait pas de distinction. Dès qu’il perçoit une menace, la réponse physiologique se met en place pour l’affronter ou s’enfuir.

Cette réponse est en fait une série de sécrétions immédiates de diverses hormones déclenchant des réactions allant de l’ajustement de la vision, au rythme cardiaque en passant par les sueurs, les fourmis dans les jambes, etc. Et l’attention toute entière est dirigée vers cette menace.

Cet influx de réactions dans notre corps est aidant lorsqu’il s’agit d’offrir une performance, que ce soit pour un sport, une entrevue ou un événement important. Le stress qui nous permet de surmonter un défi mène au dépassement de soi, à la fierté et à l’augmentation de l’estime personnelle.

Mais lorsqu’il cesse d’être aidant, c’est-à-dire que notre corps et notre cerveau continuent à ressentir les effets négatifs du stress longtemps après l’événement, qu’une fois la réponse physiologique passée, nous continuons à vivre avec les conséquences (physique, psychologique, émotionnelle, etc.), il est temps de s’arrêter.

Donc, que la menace perçue soit réelle, à la télévision, sur les médias sociaux, au travail ou de la part d’une personne qui sait comment « peser sur nos boutons de stress », la charge physiologique est la même. Et, avec le mode de vie que nous avons aujourd’hui, nous sommes bombardés de ces sources de stress2.

CAP Santé Outaouais vous souhaite donc de prendre « le temps de ne rien faire », de donner une pause à votre corps et à votre cerveau, afin de profiter de la brise, de l’air et du temps qui passe lentement, sans source de stress, pour vous reposer réellement.


1 Darwin, Charles. L’Origine des espèces, 1859. La sélection naturelle est le mécanisme qui implique que les individus d’une espèce les mieux adaptés vont survivre et se reproduire. D’une génération à l’autre, les individus sont de mieux en mieux adaptés à leur environnement étant donné le passage des gènes liés aux caractères avantageux.
2 Pour en savoir plus sur le phénomène du stress et son impact dans notre vie, nous vous proposons « Par amour du stress » de Sonia Lupien, 2e édition 2020.


AGA et Conseil d’administration

L’Assemblée générale annuelle de CAP Santé Outaouais tenue le 12 juin dernier a rassemblé une vingtaine de personnes.

L’équipe a procédé à une présentation très dynamique du rapport annuel d’activités 2023-2024 et que les membres présents ont bien appréciée. La version imprimable est disponible sur notre site web pour consulatation par tous nos membres et abonnés qui veulent en connaître davantage sur nos réalisations .

Des participants aux ateliers d’écriture auprès du BRAS ont aussi offert un touchant témoignage en lisant les textes qu’ils avaient écrits dans le cadre de l’activité offerte par CAP Santé Outaouais. Ils ont su rendre concret l’impact de notre mission en promotion. Et pendant la pause, certains membres présents ont pu échanger entre eux alors que d’autres ont participé à la chasse aux trésors organisée pour s’amuser tout en apprenant à se connaître.

L’Assemblée a aussi élu 3 nouveaux membres au CA : Christina Bergeron, Amina Hufane et Sylvie Paquette. Bienvenue à ces nouvelles administratrices!


Groupes d’entraide et de soutien

Plusieurs groupes offrent des activités et des rencontres en personne ou en virtuel.

Pendant la période estivale, n’hésitez pas à consulter notre répertoire des groupes d’entraide et de soutien.

Bien que plusieurs groupes font relâche pendant l’été, vous y trouverez des références à des organismes ou à des personnes qui peuvent vous aider. Ne restez pas dans l’isolement.


Fermeture du bureau pour la période estivale

Veuillez noter que nos bureaux seront fermés du 15 juillet au 3 août pour les vacances estivales.


L’objectif du mois pour « titiller » vos réflexes

Pour les beaux mois d’été, CAP Santé Outaouais vous propose « le défi 15 minutes par jour à ne rien faire » – seul, sans musique, sans télé, sans téléphone ni tablette ni autre appareil. Choisissez votre endroit et profitez-en pour simplement respirer et prendre conscience de ce qui vous entoure, des sons, des odeurs, des couleurs. Ce n’est peut-être pas si facile de ne rien faire, mais le bien être qui résulte de prendre une pause quotidienne juste pour soi est indéniable.


Bon été et bonnes vacances.

Inscrivez-vous!

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle et restez à l’affût de nos activités et dernières nouvelles.

Infolettre

Inscrivez-vous à notre Infolettre mensuelle et restez à l’affût de nos activités et dernières nouvelles.

** SVP vérifier votre messagerie pour un message automatisé de notre part. Vous devez confirmer votre abonnement avant que nous puissions vous inclure à notre liste d’envoi.

Merci.