Entraide

CAP Santé Outaouais accompagne les personnes désireuses de mettre sur pied un groupe d’entraide ou de soutien, et fournit aide, services et conseils pour plus d’une cinquantaine de groupes d’entraide et de soutien de l’Outaouais. 

Un indice de santé mentale c’est être capable d’avoir du plaisir et d’éprouver du bien-être. Ce n’est pas toujours le cas, dans tout ce qu’on fait et avec tout le monde, mais parfois … ou souvent. Quand la vie nous entraine dans un tourbillon d’activités, d’obligations ou de responsabilités, c’est important de prendre le temps de prendre soin de soi.   

Les groupes d’entraide et de soutien donnent l’occasion de rencontrer des gens qui vivent la même chose que nous, d’obtenir de l’information et surtout de réaliser que nous ne sommes pas seuls.  

Les besoins en santé mentale et mieux-être psychologique sont nombreux et variés. Pour maintenir une bonne santé mentale et notre mieux-être, il arrive que nous ayons besoin d’un coup de pouce. 

Dans notre région, pour chaque besoin ou difficulté qui se présente, il existe une grande variété de groupes d’entraide et de soutien.

Le répertoire présente les groupes d’entraide et de soutien disponibles dans la grande région de l’Outaouais.  C’est ici que vous trouverez l’appui dont vous avez besoin pour vous accompagner.

L’engagement de CAP Santé Outaouais envers l’entraide est bien réel.  Nous offrons des services aux personnes ou organismes qui identifient le besoin de démarrer un groupe d’entraide ou de soutien pour les gens qui vivent une situation particulière.

salle d'entraide

Voici ce qu'en témoignent des personnes qui ont accepté de se raconter.

Jeannine Sigouin
Responsable d’un groupe d’entraide
Les groupes d’entraide sont la trame d’un tissu social si peu connu et pourtant si important.
Comment ai-je connu CAP Santé Outaouais? – Cela faisait plus de 15 ans que je vivais avec l’herpès simplex 2 (HSV2). En vain, je cherchais des réponses à mes problématiques. Il n’y avait pas de groupe d’aide, les informations sur le Web étaient souvent dangereuses car fausses ou erronées et les médecins n’étaient pas intéressés à gérer cette condition. J’ai réalisé que toute l’information et l’expertise que je développais pourrait servir à d’autre. J’ai pensé créer un groupe d’aide mais je n’avais pas de local, pas de réseau de contact; je ne savais pas comment faire. J’ai trouvé CAP Santé Outaouais qui a été primordial à la formation de mon groupe d’aide. J’y ai reçu l’écoute et toute l’aide nécessaire pour la création et le développement de mon groupe d’aide. Quel impact CAP Santé Outaouais et la création de mon groupe d’aide a eu sur ma vie? – Durant les 11 ans de vie de mon groupe d’aide j’ai rencontré beaucoup de personnes vivant avec le HSV2, j’ai été témoin d’une grande variété de vécus et de problématiques dues au HSV2, j’ai ainsi développé une expertise qui m’a permis d’aider un grand nombre de personnes. Je me suis sentie utile. J’y ai grandi dans l’humilité, le respect et le non jugement de l’autre. Le cadeau que j’ai reçu c’est la réalisation que je faisais partie d’un vaste réseau social qui contribue au maintien de la société. Les groupes d’entraide sont la trame d’un tissu social si peu connu et pourtant si important. Et j’y contribuais…
Lise Émard
Responsable du groupe de soutien « Les BIPOS »
CAP Santé Outaouais est essentiel pour aider tellement de gens par les groupes d’entraide, c’est impossible à quantifier!
C’était en août 1994. J’avais vu une annonce sur Canal Vox que les «bi-polaires» se rencontraient. J’ai alors décidé de participer. À la rencontre, j’ai fait la connaissance de François Robichaud, le fondateur du groupe, et j’ai appris beaucoup car je ne connaissais encore rien de la maladie. Ça m’a aidé grandement. Par exemple, je ne savais pas qu’il existait des médicaments, et j’ai pu en parler à mon médecin et commencer la médication. Depuis 25 ans, je n’ai plus aucun symptôme, ce qui a changé ma vie. J’ai pris la relève du groupe en 2000 suite au décès de M. Robichaud. En plus des rencontres mensuelles, j’offre aussi du soutien téléphonique et des cafés rencontres les samedis après-midi pour les personnes qui sont plus à l’aise en rencontres individuelles. Le répertoire des groupes d’entraide sur le site web de CAP Santé Outaouais donne de l’information sur le groupe et les services offerts. Ce service est vraiment important car c’est surtout de cette façon que les gens nous connaissent. Comme responsable de groupe de soutien, j’ai besoin des services offerts par CAP Santé Outaouais et j’ai de très bons rapports avec le personnel.
Monique Pellerin
Ancienne Directrice de CAP Santé Outaouais
J’ai eu le privilège d’accompagner des gens qui veulent démarrer un groupe d’entraide. Ce sont des gens qui ont souffert mais qui savent qu’ils ont du potentiel. Ce que CAP Santé leur apporte c’est un milieu bienveillant et soutenant où ils peuvent continuer sur leur lancée.

Infolettre

Inscrivez-vous à notre Infolettre mensuelle et restez à l’affût de nos activités et dernières nouvelles.